• SAINT-LAMBERT (rive gauche)

    L'Orne borde sur sa rive gauche la commune de Saint-Lambert dont le territoire se trouve en face de celui de Saint-Rémy, rive droite.

     SAINT-LAMBERT (rive gauche) SAINT-LAMBERT (rive gauche) est un petit village français, situé dans le département du Calvados en région Normandie. Ses habitants sont appelés les Saint-Lambertois et les Saint-Lambertoises.
         La commune s'étend sur 7,5 km² et compte 249 habitants depuis le dernier recensement de la population. Avec une densité de 33,4 habitants par km²,
    Saint-Lambert a connu une nette hausse de 23,9% de sa population par rapport à 1999.
         Entourée par les communes de Cauville, Saint-Pierre-la-Vieille, Saint-Rémy, Clécy, La Villette et
    Culey-le-Patry, Saint-Lambert se situe à proximité de l’axe Caen-Flers, à 30 km de Caen et à 10 Km de Thury-Harcourt (chef-lieu de canton).
         Située à 186 mètres d'altitude, le fleuve l'
    Orne, le ruisseau d'Herbion, le ruisseau du Hamelet sont les principaux cours d'eau qui traversent ou bordent la commune de Saint-Lambert.
    http://www.annuaire-mairie.fr/mairie-saint-lambert-14.html et http://www.suisse-normande.com/nos-34-communes/saint-lambert/

    Lieu :

    SAINT-LAMBERT (rive gauche) SAINT-LAMBERT (rive gauche) SAINT-LAMBERT (rive gauche) SAINT-LAMBERT (rive gauche)

    Photos à gauche : http://www.cartesfrance.fr/carte-france-ville/photos_14602_Saint-Lambert.html et photos à droite : http://www.suisse-normande.com/nos-34-communes/saint-lambert/

         Église Saint-Lambert 18e siècle

          « Situé en Suisse Normande, dans la vallée de l’Orne, Saint-Lambert se caractérisait par l’importance de ses habitants paysans. Les anciennes mines de fer  de Saint-Rémy, où l’industrie était importante autrefois, employaient quelques ouvriers de Saint-Lambert. De plus, Saint-Lambert possédait deux tanneries (une à la Bondinière et une à Martret) ainsi qu’une teinturerie. Les murs de cette teinturerie avaient été abattus dans les années 1885 dans un pré qui a donné son nom « pré de la tannerie ». Mardel était autrefois une seigneurie. Au 17ème, elle appartenait à un seigneur écuyer du roi. Puis elle est passée aux mains de la famille Prébois et en 1885 à celles d’Eugène Le Brun, maire de Saint-Lambert à l’époque. La seigneurie possédait des dépendances. Saint-Lambert est aujourd’hui une petite commune rurale paisible marquée par l’activité agricole. » http://www.suisse-normande.com/nos-34-communes/saint-lambert/

    La légende de la ville de Thury-Harcourt : A Saint-Lambert la tradition a conservé le souvenir d'un établissement gallo-romain. Là, dans le champ de la croix, s'élevait la ville de Thury qui disparut dans les temps des guerres du passé et à la suite d'incendies. Reconstruite plus loin sur Culey-le-Patry, puis renversée à nouveau elle s'établit sur la rive droite de l'Orne et devint le bourg de Thury-Harcourt. » Extrait de Légendes de Basse-Normandie, inventaire communal d’Édouard Colin ; éditions Charles Corlet 1992.

    « SAINT-REMY (rive droite)CULEY-LE PATRY (rive gauche) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :