• MAIZET (rive gauche)

     L'Orne sert de limite communale entre Maizet, sur sa rive gauche, et Mutrécy, sur sa rive droite.

    MAIZET (rive gauche)

    Photo extraite de http://www.tout-sur-ma-commune.fr/basse-normandie/calvados/maizet-14210/

     

    MAIZET (rive gauche) MAIZET (rive gauche) est un petit village français, situé dans le département du Calvados en région Normandie. Ses habitants sont appelés les Maizetois et les Maizetoises.
         La commune s'étend sur 5,7 km² et compte 307 habitants depuis le dernier recensement de la population datant de 2005. Avec une densité de 53,7 habitants par km², Maizet a connu une nette hausse de 29% de sa population par rapport à 1999.
         Entourée par les communes de Sainte-Honorine-du-Fay, Evrecy, Avenay, Amayé-sur-Orne, Mutrécy et Grimbosq, Maizet est situé à 2 km au sud-ouest d'Amayé-sur-Orne.
         Située à 92 mètres d'altitude, le fleuve l'Orne et le ruisseau de Flagy sont les principaux cours d'eau qui traversent ou bordent la commune de Maizet. http://www.annuaire-mairie.fr/mairie-maizet.html

    MAIZET (rive gauche) MAIZET (rive gauche) MAIZET (rive gauche)

     

    MAIZET (rive gauche)Les armes de la commune de Maizet se blasonnent ainsi :
    Mi-taillé : au premier écartelé au I et au IV d'argent à la moucheture d'hermine de sable, au II et au III de gueules aux trois fasces d'argent chargées de six sarcelles de sable, trois sur la première, deux sur la deuxième et une sur la troisième, au second de gueules aux trois roses d'or. (wikipédia
    )

    Lieux :

    MAIZET (rive gauche) MAIZET (rive gauche) MAIZET (rive gauche) MAIZET (rive gauche)

    Photos 3 et 4 extraites de : http://clochers.org/Fichiers_HTML/Accueil/Accueil_clochers/14/accueil_14393.htm

         Église Saint-Vigor

    Photos sur http://saintvigor.free.fr/index.php?page=cultes/maizet

    MAIZET (rive gauche) MAIZET (rive gauche) MAIZET (rive gauche) MAIZET (rive gauche)

         Le val de Maizet

         « ...Les restes du moulin de Pouquet, d'une usine électrique et du barrage, le viaduc de Pouquet puis c'est le passage à niveau n°12 dit des cullière au lieu du val de Maizet. Le val de Maizet comptait trois moulins, celui de Pouquet fut détruit partiellement en 1883. En 1911, Paul Drouville, entrepreneur de la région acheva de le raser pour construire un batiment moderne à usage de beurrerie mécanique auquel on adjoint une salle des machines animant une immense roue à aubes de plus de 6,5m de diamètre. Sur le bord de la voie, une vieille barrière à roues, de l'époque du chemin de fer et sur le coté une ancienne usine. Elle était raccordée au chemin de fer. Il n'y a pas si longtemps des traces des rails de cet embranchement particulier existaient encore avec des fosses à trains.... Une aire de stationnement et de repos est installée afin d'admirer la vue escarpée.

    MAIZET (rive gauche) MAIZET (rive gauche) MAIZET (rive gauche)

    MAIZET (rive gauche)

         Le calme d'aujourd'hui ne peut préfigurer que le lieu avait une activité industrielle bien particulière, la fabrication de wagons et de locotracteurs. "Les constructions mécaniques du Val de Maizet" crée en aout 1924 ont employé jusqu'à 120 personnes. De renommé, les locotracteurs Drouville étaient fabriqués sur ce site. Après guerre, l'usine fut reprise pour une activité orientée vers la serrurerie sans retrouver le prestige de son passé. Elle ferme ses portes définitivement en septembre 1975. Certains bâtiments ont été réaménagés pour l'utilisation actuelle, cirque et art de la rue [ voir : http://www.maxetmaurice.com/?Une-histoire-de-clowns]. L'usine était plus grande et possédait ses propres logements pour le personnel comme dans beaucoup de domaine utilisant de la main d’œuvre ouvrière dans les années 1900.

    MAIZET (rive gauche) MAIZET (rive gauche)

         Le Val de Maizet connu aussi une activité de carrière... sa ferme et son moulin, le tout animé par le bruit des trains qui ne cessaient de passer au regard de la forte utilisation de la ligne pour les carrières, mines de fer et des embranchements particuliers présents en plus du service voyageurs. C'était l'époque du plein emploi et de l'industrialisation.

    MAIZET (rive gauche) MAIZET (rive gauche)

    La chapelle Sainte-Anne située sur la commune de Grimbosq (voir à ce nom)

         Quittant ce lieu, la voie verte traverse une tranchée lui évitant le méandre de la rivière qui fut taillée à force de dynamite et de sueur humaine. Aussitôt après, elle arrive au viaduc de Sainte Anne qui a succédé à un sanctuaire celtique dédié à une divinité des eaux. On implore Sainte Anne les année de grandes sécheresses. Sainte Anne a inscrit la légende de la ligne Caen-Flers, légende qui s'est révélée devenir réalité un siècle plus tard. En voici le texte: "lors de la construction du chemin de fer, la petite chapelle Sainte Anne du être déplacée de quelques mètres. La sainte vint pleurer à plusieurs reprises sur les bords de la rivière. A la suite, Sainte Anne décida de protéger la voie ferrée, mais pour punir l'homme d'avoir touché à sa chapelle, elle lui interdirait de faire passer un train...." http://www.voievertedelalignecaen.sitew.fr/Page_3.C.htm#Page_3.C 

    MAIZET (rive gauche) MAIZET (rive gauche) MAIZET (rive gauche) MAIZET (rive gauche)

    « SAINTE-HONORINE-DU-FAY (rive gauche)MUTRECY (rive droite) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :